Dilembu, fête des récoltes

Le Festival Dilembu au Gulmu, en abrégé « FESDIG », inspiré de la fête des récoltes en Pays Gulmantché, a vu naître sa première édition en 2004. Il a lieu une fois par an et vise à la revalorisation de la pratique traditionnelle « Dilembu », jadis fête des récoltes, en vue de promouvoir le patrimoine artistique, culturel, touristique et agropastoral de la région de l’Est du Burkina Faso appelée Gulmu. Dilembu en langue gulmantchema signifie "goûter le nouveau mil" (céréale). Cette fête traditionnelle était célébrée jadis lorsque la saison des pluies avait été bonne pour remercier les man des ancêtres d’avoir offert une saison généreuse. C'était l´occasion aussi de demander la permission aux man des ancêtres de goûter la nouvelle récolte et de rester en bonne santé.

Le FESDIG comme outil de développement local

Outre la promotion de son caractère traditionnel, ce festival se veut également être une opportunité de création de débouchés économiques à partir du potentiel agro-pastoral et culturel de sorte à asseoir les fondements d’un développement local durable dans la région. Pour la prochaine édition, l’accent sera mis sur les activités et les thématiques suivantes : foire agropastorale, danse traditionnelle, lutte traditionnelle, art culinaire, contes et proverbes, course d’ânes, tir à l’arc, art vestimentaire et des spectacles d´artiste de renommée national et international.

De nombreux bénéficiaires

En conclusion, ce festival, en plus d´offrir une occasion d’expression aux artistes, artisans et agro-pasteurs de la région, offre à la campagne une occasion d’ouverture vers l’extérieur et permet un développement endogène. En effet, l´expérience des dernières éditions a démontré que le FESDIG (dont l´entrée est gratuite) n´est pas seulement un événement festif mais aussi une activé qui permet de générer des revenus au sein de la population qui à cette occasion a l'opportunité de commercialiser l´artisanat, le bétail, les céréales et surtout la restauration des festivaliers... Les premiers bénéficiaires sont donc les populations issues d’une quinzaine de villages situés aux alentours de Tiantiaka, le village qui accueille le FESDIG. Outre l’apport de revenus, le festival permet aux populations de se réunir au tour d´une activité commune. En effet, petit à petit ces populations s’approprient l’organisation du festival, et conscientise la génération future des valeurs qui les entourent. En somme, toute la région bénéficie au point de vue visibilité de sa notoriété dans le pays. En effet, le FESDIG permet chaque année de révéler des talents locaux, en musique, en danse et sport traditionnel... Une fois sortis de l’ombre, ils représentent la région au niveau national au cours de manifestations diverses. Ainsi, le FESDIG prime des dizaines d´artistes, pratiquants de sport traditionnel et autres compétiteurs chaque année.

La spécificité du FESDIG

Le style du FESDIG est aussi sa spécificité : la forte participation des populations locales en tant qu’organisatrices et bénéficiaires.

Depuis se création en 2004, il permet aux populations rurales d´avoir des revenus supplémentaires grâce à l’impact économique qu’induisent quatre jours d’intenses activités dans un marché fort de la présence de nouveaux clients. C’est maintenant un constat qu’au fil des ans, le festival a fortement contribué à l´amélioration des conditions de vie des populations de sa zone d’influence.

Nous nous réjouissons de l’impact économique du FESDIG qui est estimé à 120% de son coût de réalisation. En fait, les retombées économiques sont partagées par des populations rurales dont le marché se réduisait aux seuls cadres de leurs villages.

Par ailleurs, grâce au FESDIG, un forage et un générateur d´électricité ont été installés dans le village. La population de Tiantiaka pourra les exploiter toute l'année durant tandis que le FESDIG en tirera profit pendant les quatre jours que dure son programme !

D'autres projet sont en perspective.

Objectifs généraux

  • le Festival Dilembu au Gulmu "FESDIG " vise à valoriser le potentiel artistique, culturel et agropastoral de la région de l’Est du Burkina Faso, en la mettant au service de la dynamique de développement local.


Objectifs spécifiques

  • développer les circuits commerciaux des agropasteurs et artisans de la région de l’Est ;
  • récompenser les talents, performances et technologies susceptibles de promouvoir le développement de la région de l’Est;
  • accroître les revenus annuels de la population  cible ;
  • valoriser la fête traditionnelle du Dilembu comme tremplin pour des initiatives culturelles, artistiques et socio-économiques capables de freiner l’exode rural ;
  • offrir une occasion d’expression et de partage d’expériences entre agro-pasteurs, artistes et artisans du Gulmu et d’ailleurs ;
  • soutenir l’amélioration des technologies locales de production agro-pastorale ;
  • créer un échange culturel et artistique entre les peuples du nord et ceux du sud ;
  • développer une opportunité d’échange interculturel.

Le FESDIG, la valorisation de l'ensemble du patrimoine culturel