Sana Bob

Il s’appelle Sana Salif alias Sana Bob. L’homme est rentré dans le milieu musical très tôt. Il a débuté sa carrière musicale en Côte d’Ivoire dans les années 1995. Il est vite remarqué par des grands musiciens de la Côte d’Ivoire. Il a travaillé avec beaucoup d’artistes du Burkina Faso qui faisaient eux aussi leurs premiers pas dans la musique comme Founy Faya au bord de la lagune Ebrié avant de rejoindre le bercail. L’artiste musicien Sana BOB est aujourd’hui auteur de cinq albums et le prochain est incessamment annoncé.

  • sana bob


Mariah Bissongo

Mariah Bisssongo a présenté le premier album de sa carrière à la presse devant sa famille et de nombreux amis venus la soutenir. Intitulé « Boudou », cet opus de 10 titres chantés en Dioula, Français, Mooré et Gulmcema, est un vrai régal. Elle est née dans un environnement favorable à l’expression musicale (fille de l’Empereur Bissongo donc sœur de Bebey). Arrivée deuxième à la SNC 2008, Beni-wendé Mariétou Armelle Ouédraogo, de son vrai nom, a voulu se trouver sa propre voix

  • Mariah bissongo


Ras Madi

Ras Madi est né en Côte D'Ivoire mais a grandi au Burkina Faso, pays de ses ancêtres. Dès son plus jeune âge, il a découvert la musique à travers les rituels et les sacrifices du village. Son univers musical est donc empreint de spiritualité et de philosophie qui nous font voyager dans le passé. À travers son album Yingré (racine), Ras Madi nous explique sa musique, son monde, son pays et ses instruments. Une occasion pour nous ouvrir au monde et sa richesse culturelle.

Elle est le prototype de la cantatrice africaine au courant des chansons de gloire des grandes familles. Son répertoire a tout d’un carnet des épopées de la Région de l’Est du Burkina Faso. A cause de son don d’improvisation, Youmanli est une dame qui force l’admiration. A ceux qui ne parlent pas son gourmantchéma maternel, elle sait transmettre la vitalité de sa musique.


Safoura Delta

A l'image de sa soeur aînée Idak Bassavé, Safoura la petite soeur a décidé de ramer dans l'océan musical burkinabè en solo. Là, elle s'appelle Safoura Delta. Elle promet de mieux prendre le large avec «Promesse» (titre de son 1er album).

Safoura Delta vient perpétuer l'héritage familiale, la musique.

 

  • Safoura delta


Harouna Thiombiano

Fils du terroir et de son papa musicien. Tout comme lui d’ailleurs il sera lauréat de la Semaine Nationale de la Culture(SNC) en 2006. Jeune, il l’est, mais ses textes s’enrichissent de proverbes et de la sagesse ancienne des peuples de l’Est du Burkina Faso. Chez lui la guitare moderne qu’il maîtrise s’harmonise avec la calebasse, le djembé et le tam-tam pour accoucher tantôt d’un jazz, tantôt d’un reggae. Récemment entré en studio, il a bouclé une maquette de huit titres qui promet de détonner. Ce sont les festivaliers du Dilembu qui en auront le privilège.

Harouna Thiombiano, originaire de Fada, est présent et actif au FESDIG depuis sa toute première édition.
Il est même l'auteur-compositeur de l'hymne du festival.

Outre sa carrière solo en musique moderne et traditionnelle, il participe également à d'autres projets, tels que la Compagnie Yankadiy de Ouagadougou, l'ensemble artistique Boyaba de Fada et le groupe de musique moderne Tamayé de Fada.

1er prix en catégorie vedette de la chanson moderne en 2006 lors de la Semaine Nationale de la Culture à Bobo-Dioulasso.

3ème au Grand Prix de la Chanson Moderne à Gorom-Gorom en 2007.

Animation aux Engagements Nationaux à Ouagadougou en 2006.

  • Harouna Tiombiano


Marie Gayeri

1er Prix 2008 du concours de la chanson traditionnelle de la Radio nationale du Burkina. Elle est en fait, le fruit naturel du terroir gourmantché à l’Est du Burkina Faso. Sa grâce et sont aisance quand elle fait corps avec sa musique découlent, n’en pas douter, d’une expérience murie dans les rencontres festives des funérailles et autres réjouissances populaires. Marie Gayeri, c’est aussi le dont de la performance vocale et l’art du tremolo.

Extrait audio :

  • Marie Gayeri

Youmanli Natama

Elle est le prototype de la cantatrice africaine au courant des chansons de gloire des grandes familles. Son répertoire a tout d’un carnet des épopées de la Région de l’Est du Burkina Faso. A cause de son don d’improvisation, Youmanli est une dame qui force l’admiration. A ceux qui ne parlent pas son gourmantchéma maternel, elle sait transmettre la vitalité de sa musique.

  • photo artiste non disponible

Elle est le prototype de la cantatrice africaine au courant des chansons de gloire des grandes familles. Son répertoire a tout d’un carnet des épopées de la Région de l’Est du Burkina Faso. A cause de son don d’improvisation, Youmanli est une dame qui force l’admiration. A ceux qui ne parlent pas son gourmantchéma maternel, elle sait transmettre la vitalité de sa musique.



Le FESDIG, la valorisation de l'ensemble du patrimoine culturel