Voici la programmation complète !

Jeudi 6 mars

  • Djadjinga (chanteur traditionnel gourmantché)
  • Pougnagou Natama (chanteuse traditionnelle gourmantché)
  • MD Harodjah (musique tradi-moderne gourmantché)
  • Sidi (rap - France)

Vendredi 7 mars

  • Malba (rap – Burkina Faso)
  • Ras Madi (musique tradi-moderne burkinabé)
  • Slim 1er (slam – Burkina Faso)
  • Omar Thiombiano (musique tradi-moderne gourmantché)
  • Youmanli Natama (chanteuse traditionnelle gourmantché)
  • Troupe Zodoo (troupe de danse gourmantché)
  • Troupe de danse école communautaire de Pama ADCV (troupe de danse d’enfants gourmantché)
  • Collège St Michel (étudiants - Belgique)
  • Troupe Fiimba (groupe de danse gourmantché)

Samedi 8 mars

  • Jah Verity (reggae – Burkina Faso)
  • Mai Lingani (musique moderne burkinabé)
  • Troupe Gaanta (tambouriniers gourmantché)
  • Malba (rap – Burkina Faso)
  • Ofiso (chanteur traditionnel gourmantché)
  • Spectacle feu (spectacle burkinabé-belge-français)
  • Tibiabouaba (chanteuse traditionnelle gourmantché)
  • Troupe Yendabli (troupe de danse gourmantché)

Dimanche 9 mars

  • Finfou (hip hop – Burkina Faso)
  • Petit Bilanga (chanteur traditionnel peuhl)
  • Tankoano Kafidini Le Créateur (chanteur traditionnel gourmantché)
  • Arkiw (hip hop – Burkina Faso)

Et tous les jours: danses et chansons traditionnelles, tir à l'arc, cirque, lutte traditionnelle, courses a dos d'âne, animations pour enfants, lectures et contes, ...


Thème du FESDIG 2014

A l’occasion de la 11ème édition du Festival Dilembu au Gulmu (FESDIG) qui aura lieu du jeudi 6 au dimanche 9 mars 2014, le thème retenu est :

« Culture & Civisme,

rôles et responsabilités des acteurs »

 

En effet les récentes actualités au pays des Hommes intègres montrent à quel point la notion de civisme est capitale pour un véritable développement soutenable du Burkina Faso.

Le Festival Dilembu au Gulmu étant un acteur du développement local, tant en matière socio-économique que culturel et éducatif il apparait pleinement opportun, pour les premiers responsables du festival, d’aborder la notion de civisme afin de permettre une large prise de conscience de tous des tenants et aboutissants en la matière.

Ouvrir un débat sur ce thème sera une occasion unique pour réunir les différents protagonistes qu’ils soient responsables politiques ou institutionnels, acteurs éducatifs ou culturels ou citoyens lambda et permettre à chacun de mener des actions visant une meilleure citoyenneté et un respect de toutes et tous.

Plus particulièrement le FESDIG souhaite mettre en lumière le rôle qu’ont à jouer les acteurs culturels en matière de civisme.

Toutefois loin de là est l’idée de stigmatiser tel ou tel partie de la population en matière d’actes d’incivismes. Au contraire le FESDIG veut offrir une tribune de libre expression, dans le respect tant des institutions que des citoyens, afin de permettre à chacun de s’exprimer. Aussi les responsables du festival souhaitent porter un message positif sur le sujet.

affiche FESDIG 2014


Le FESDIG, la valorisation de l'ensemble du patrimoine culturel